Communication du président

 

    S’unir, s’entraider, grandir

 

La Tribune des retraités prend fin

… et renaît

 

La Tribune des retraités a été créée dans la foulée de la Loi 126 qui faisait, entre autres, disparaître l’indexation durant 6 ans pour les retraités du RRPE. Elle se voulait un lieu d’échanges, de dialogue avec les associations de retraités afin de pallier la consultation déficiente qui avait précédé l’adoption de cette loi. C’était un projet pilote d’une durée de 2 ans. Cette Tribune expérimentale a pris fin le jeudi 20 juin dernier à Québec.

Les associations choisies pour participer à la Tribune sont les suivantes : l’Association des retraitées et retraités de l’éducation et des autres services publics du Québec (AREQ), l’Alliance des associations de retraités (AAR), l’Association québécoise des retraités des secteurs publics et parapublics (AQRP), l’Association québécoise des directeurs et directrices d’établissements d’enseignement retraités (AQDER), le Regroupement interprofessionnel des intervenants retraités des services de santé (RIIRS) et l’Association démocratique des retraités (ADR)

Pour l’occasion, le Secrétariat du Conseil du trésor, en plus de ses représentants habituels dirigés par M. Jean Carrier, comptait sur la présence du directeur général des études actuarielles, M. Reda Diouri, de M. Alexandre Ferland, directeur de la gestion administrative et de M. Guillaume Barrette, actuaire émérite du SCT. À l’heure du bilan, nous avons eu droit à de nombreuses réponses.

Notre demande d’avoir un représentant de plus aux comités de retraite a été rejetée car nous sommes déjà très bien représentés selon le SCT.

Notre demande de participer à des comités de travail sera traitée à la pièce dans la mesure où le mandat touche vraiment les retraités. Pour ce qui est du retour au travail des RRPE, le groupe de travail est déjà lancé et nous n’en faisons pas partie. Le SCT voulait savoir quelle était notre demande dans la mesure où il n’est pas question de retour total comme au RREGOP. Nous avons répondu que nous voulions que nos membres puissent revenir au travail avec pleine retraite mais selon certaines conditions à définir.

Au plan financier, la demande de pleine indexation de 1982 à 2000 à partir de 2015 (demande de l’ADR) est définitivement rejetée. Son coût  serait de 4,5G$

Les demandes d’amélioration des revenus des retraités du RREGOP ont été analysées et chiffrées. Certaines sont rejetées mais il en reste 2 qui pourraient être discutées.

En conclusion, M. Diouri souhaite maintenir la Tribune des retraités pour permettre d’entendre les demandes des associations de retraités et leur transmettre de l’information. La formule se poursuivrait donc à raison de 2 ou 3 rencontres par année.

Le fait que l’ADR présentera un rapport dissident des 5 associations collaboratives fait que cette association ne se qualifiera pas pour participer à la future Tribune. L’ADR ne recevra pas non plus le document synthèse des 5 associations en vue du rapport final.

En somme, la Tribune des retraités n’aura pas vraiment produit de résultats tangibles. Il nous semble essentiel de poursuivre notre participation à cette instance en raison du contact privilégié que les associations maintiennent avec le Secrétariat du Conseil du trésor et de la possibilité d’influencer ses représentants.

 

Laurent Aubin

2019-06-22

 

La mission :

Favoriser le mieux être des membres

Les buts :

Étudier, promouvoir, développer et défendre les intérêts des membres. Collaborer avec les autres groupements pour favoriser les meilleures conditions économiques et sociales possibles des membres. Favoriser l’existence et le progrès des sections.

En savoir plus...

Partenaires

galerie photo (flickr)